Sujets-libres.fr

Informatique, logiciels libres, internet, humeurs et… le reste !

Vous reprendrez bien un peu de pub ?

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire
Quand je vais au cinéma, je fait comme tout le monde en payant ma place. J'y vais très peu car c'est assez cher et il n'y a pas tant que ça de films qui m'intéressent.

Bref, samedi soir dernier nous y sommes allé comme à peu près 3 fois par an. On prend notre place puis on attend un peu car nous étions en avance. La séance précédente laisse la place puis c'est à nous de rentrer et de nous asseoir. Jusque là, rien d'anormal. La lumière s'éteint rapidement et là... de la pub ! Les locales d'abord (avec l'inévitable garagiste du coin, les restos, ...) puis les autres ensuite. Par contre, pas la moindre bande annonce de films à venir (à choisir, j'aurais préféré). A total, un quart d'heure de pub non stop alors que l'on vient de payer pour voir un film.

Ce n'est pas grand chose mais ça m'énerve d'être quelque peu pris en otage comme ça.
Classé dans : Divers Mots clés : aucun

Ah les rats !

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire
Contrairement à ce que j'avais initialement prévu, la coupure du serveur s'est déroulée aujourd'hui 8 juillet 2010 et aura duré environ 4 heures. Il est maintenant branché chez mes beaux parents et le sera tout l'été, le temps que je retrouve une ligne ADSL dans mon nouveau logement. J'ai pris un peu d'avance car je déménage début août.

Bref, le branchement se fait sur une 9box cette fois. Le temps de déballer puis d'installer physiquement et hop, on passe aux configurations d'usage. Je vous passe les détails et j'en vient au petit truc mesquin : dans une 9box, on ne peut pas configurer une adresse dyndns de plus de 20 caractères -> Pour ceux qui sont observateurs, le domaine "marine-et-fred.homeftp.net" fait 27 caractères. Je n'y croyait pas au début. C'est quoi ces économies de bouts de chandelle ? Pourquoi coller une limitation là ? Avec un domaine comme .homeftp.net, il ne reste déjà que 8 caractères autorisés dans le sous-domaine si on veut rester dans les clous. Quoi qu'on en pense, ça peut être juste. C'est vraiment dommage cette pingrerie car le reste des fonctionnalités sont correctes.

Le point positif, c'est que ça m'aura quand même permis de découvrir un client qui gère les dns dynamique directement depuis ma debian : ddclient
Il est vraiment facile à configurer comme le montre le tuto sur lea-linux (tutoriel sur lequel je me suis appuyé pour ma config).,

Comment monter un FAI associatif ?

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire
Pour la petite histoire, mon premier FAI (en 2001) était libertysurf. Qui s'en souvient encore ? Il a été racheté par Tiscali qui s'est lui même fait avaler par Alice. Alice, aujourd'hui, appartient à Illiad (Illiad qui possède également Free). Depuis 2001, j'ai changé plusieurs fois de FAI sans faire la moindre démarche, parce qu'il étaient occupés à se bouffer entre eux. Aujourd'hui, il ne reste plus beaucoup d'alternatives. Il y a forcement les trois gros FAI ADSL ayant leur propre réseau. Viennent ensuite d'autres FAI qui louent de la bande passante à l'un ces trois là mais globalement, leurs offres sont identiques.

Comment monter un FAI associatif ? En voilà une bonne question. Je me dis que c'est une chose qui m'intéresserait mais ça semble être une démarche assez vaste. Ceux qui se sont amusés à faire une recherche dans leur moteur préféré sont certainement tombé, comme moi, sur des fils de discussion plutôt démotivants. Les conclusions sont généralement que cette démarche est à la fois trop chère, trop compliquée et inutile, et qu'au lieu de se poser la question, il vaut mieux choisir parmi ceux qui sont déjà dans la place.

Pour démystifier un peu cela, voilà une conférence (encore de B. Bayard) sur le sujet : http://www.fdn.fr/+ISP-Howto-le-remake+.html

Ça a le mérite de poser les bases d'une vraie réflexion sur la faisabilité du sujet...

Retour sur la coupure temporaire du serveur

Rédigé par -Fred- 2 commentaires
Durant quelques jours, ce serveur était volontairement inaccessible (bien que j'eus préféré que cela ne dure pas plus de quelques heures mais bon...).

Avant que je n'y touche, le serveur ATOM tournait depuis près de 110 jours sans interruption (info via la commande "uptime"). De mémoire, la dernière coupure était due à une opération de nettoyage de l'intérieur du boîtier.

J'ai donc voulu opérer quelques modifications au niveau de mon installation car j'ai souhaité pouvoir disposer d'une machine que je puisse utiliser confortablement sous GNU/Linux. Cette machine pouvant par la suite être prêtée à des amis voulant (ou à qui j'aurais proposé de) découvrir le monde du libre. Mon eeepc, que j'utilisais à cet effet depuis un moment, était vraiment fort limité pour cela.

J'ai donc pris la décision de remplacer le serveur ATOM par le eeepc. Le disque dur du précédent serveur est à présent monté dans un boitier externe, lui même branché sur le eeepc. La machine libérée est quand à elle maintenant équipée d'un disque de moindre capacité (disque dur de 160Go, récupéré dans mon ancien Imac). J'ai maintenant deux machines de branchées sur le même écran LCD + clavier et souris en deux exemplaires. J'ai bien pensé à installer un boîtier KVM mais ça reste assez cher (surtout si on veut utiliser une connectique en DVI) donc j'ai laissé tomber.

Le eeepc (701 4G) reçoit la même installation que le précédent serveur, à savoir Debian Lenny. L'installation des services est quasiment à l'image de ce que j'avais déjà installé. La récupération des fichiers de configuration m'a quand même bien avancé. Seule vraie différence, le disque externe qui contient maintenant toutes les données ou presque.
J'ai installé Ubuntu 10.4 sur le pc ATOM (par paresse je l'avoue) et tout a fonctionné directement, y compris la carte wifi achetée pour l'occasion.

Si je devais le refaire, je planifierais mieux la transition pour que l'opération soit la plus transparente possible. Mon disque NAS m'a tout de même permis d'assurer l'essentiel durant la période de transition.
Tant que j'y suis, il risque d'y avoir une nouvelle courte coupure fin Août / début Septembre. A confirmer par la suite.

--- Fred ---

Traitement groupé de photos APN pour diffusion sur PIWIGO

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire

Problématique


L'avantage du numérique, c'est qu'on mitraille sans compter et que même après tri, il reste encore un grand nombre de photos.
La problématique est alors multiple lorsqu'on utilise un logiciel comme Piwigo pour partager ses photos en ligne :

1° : Il faut réorienter chaque photo si besoin.

2° : Pour chaque photo, il y a une version originale dans le sous-dossier "pwg_high", une taille réduite dans le dossier principal (en 800*600 par exemple) et une vignette dans le sous-dossier " thumbnail". Il faut donc générer pour chaque album les sous-dossiers et les miniatures.

3° : Piwigo dispose d'une page permettant de générer les vignettes. Par contre cet outil est en PHP. PHP est un langage interprété et de plus par défaut le temps de traitement ne peut dépasser 30s (ce qui peut être modifié dans le php.ini). Sur mon serveur + des photos de plus de 3Mo chacune, le temps de traitement dépasse les 3 secondes par photo. En clair, si on garde la configuration php.ini de base, il faut relancer un traitement toutes les 5 photos réduites.

4° : Lancer un tel traitement pour miniaturiser ses photos utilise un beaucoup de ressources machine et ça peut être mal vu si on se trouve sur un serveur mutualisé par exemple.

Solution retenue


L'idée est donc de faire un traitement groupé et automatisé de la rotation des photos (en fonction des informations contenues dans les paramètres EXIF de chaque prise). Chaque photo sera ensuite compressée et rangée dans le bon répertoire. Le traitement pouvant être fait soit en local (pour ensuite copier le résultat sur le serveur) ou directement depuis le serveur. Pour cela, un petit script shell convient parfaitement.

Le script


J'ai testé le script sur Debian Lenny. Avant de le lancer, installer les paquets "graphicsmagick-imagemagick-compat" et "tree". Ils se trouvent dans les dépôts main de Lenny donc pas de soucis même sur d'autres distributions.

Pour l'utiliser, copier simplement les photos dans un dossier du répertoire où se trouvent tout les albums et lancer le script.
Ce n'est pas forcement plus rapide qu'avec PHP puisque le shell est aussi un langage interprété mais au moins il faut tout proprement.

Une fois le script achevé, il faut refaire la synchronisation de Piwigo pour que le résultat soit pris en compte.


#! /bin/sh

########################################################
# PREPARATION
########################################################

# On se place dans le répertoire où se trouvent toutes le photos à traiter
# puis on liste tout ce qui s'y trouve.
# remplacer /REPERTOIRE/OU/SE/TROUVENT/LES/ALBUMS/ par le bon répertoire.
cd /REPERTOIRE/OU/SE/TROUVENT/LES/ALBUMS/
ls -l

# Demande quel est le répertoire à traiter
echo "Quel est le répertoire à traiter parmis ceux listés ?"
read repertoire
cd $repertoire

# On supprime les fichiers qui polluent
if [ -e "._*" ]; then
rm -R ._*
fi

# Création des sous-répertoires pwg_high et thumbnail
mkdir pwg_high thumbnail

# On donne les droits qui vont bien pour traiter les photos
chmod 777 -R /REPERTOIRE/OU/SE/TROUVENT/LES/ALBUMS/$repertoire


########################################################
# TRAITEMENT POUR CHAQUE PHOTO
########################################################

# Fait pivoter la photo si elle en a besoin (en fonction des informations exif)
# Copie la photo originale dans pwg_high
# Réduit de la taille en 800*600 ou 600*800 (si la photo est en 4/3)
# Crée la vignette et la copie dans le dossier thumbnail
for fichier in *.JPG ; do
rotation=$(identify -format '%[exif:orientation]' $fichier)
if [ $rotation = 8 ]
then
convert -rotate -90 $fichier $fichier
echo "le paramètre rotation = $rotation. L'image $fichier a donc été pivotée de -90°."
elif [ $rotation = 6 ]
then
convert -rotate 90 $fichier $fichier
echo "le paramètre rotation = $rotation. L'image $fichier a donc été pivotée de 90°."
else
echo "le paramètre rotation = $rotation. L'image $fichier n'a pas été modifiée."
fi

cp $fichier pwg_high/
convert -resize 800x800 $fichier $fichier
convert -resize 128x128 $fichier thumbnail/'TN-'$fichier
done;

# Pour voir ce qui a été fait :
tree


###############################
# Paramètres de rotation exif #
###############################
#1 top left side
#2 top right side
#3 bottom right side
#4 bottom left side
#5 left side top
#6 * right side top
#7 right side bottom
#8 * left side bottom
###############################

Nouveaux services mail sur le serveur

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire
Depuis le temps que je voulais m'y atteler, c'est fait : j'ai enfin installé et surtout configuré Postfix en serveur mail (MTA). Vu les dizaines (centaines ?) d'options disponibles, j'ai passé pas mal de temps à comprendre comment bien le configurer mais là c'est bon. J'y ai aussi ajouté Spamassassin, qu'il me faut finir de bien configurer d'ailleurs. Mon serveur NAS reste avec Xmail au cas où, même si là il est éteint pour le moment.

En complément, j'utilise Courier-imap (MDA) pour délivrer les mails. Je n'avait jamais utilisé autre chose que du POP avant et je le regrette. Si j'avais utilisé un serveur Imap lorsque mon Imac a planté, je n'aurais pas eu à bricoler pour retrouver mes mails enregistrés sur cette machine. Là, tout reste sur le serveur et est accessible depuis n'importe quelle machine du réseau (pour peu que l'on ai son identifiant et son mot de passe). En contre partie, il va falloir que je pense à mettre un truc au point pour sauvegarder périodiquement les mails de chaque utilisateur.

En local c'est cool, à distance c'est mieux. J'ai donc installé le webmail RoundCube qui fonctionne avec les serveurs Imap. C'est le webmail utilisé sur la plateforme d'enseignement à distance du CNAM et c'est comme ça que je l'ai connu. Tout est bien expliqué, pour peu qu'on lise les fichiers d'aide fourni avec...
Fil RSS des articles