Sujets-libres.fr

Informatique, logiciels libres, internet, humeurs et… le reste !

Mon NAS fait enfin un boulot de... NAS

Rédigé par -Fred- 5 commentaires
Il était rangé depuis quelques mois, remplacé par des machines plus performantes.
Aujourd'hui, il vient épauler mon serveur et en assure les sauvegardes journalières. J'aurais pu utiliser un disque dur externe branché sur mon serveur mais il aurait été dommage d'investir dans un gros disque dur alors que j'avais déjà tout ce qu'il fallait sous la main.

auto-herbergement-02-02-2011

Rien de bien sorcier en fait.

Script (backup_home.sh) exécuté par une tache cron de l'utilisateur :

#!/bin/bash
## sauvegarde incrémentielle
rsync -Harouv --delete /home/ frederic@192.168.2.11:/volume1/homes/frederic/sauvegarde_home_serveur/

/home ===> dossier du serveur à sauvegarder.
frederic@192.168.2.11:/volume1/homes/frederic/sauvegarde_home_serveur/ ===> dossier de destination (sur le NAS, adresse locale 192.168.2.11) où se trouvera la sauvegarde

tache cron de l'utilisateur (crontab -e) :

50 0 * * * /home/utilisateur/./backup_home.sh

Les sauvegardes sont effectuées chaque nuit à 0h50.

Côté NAS, j'ai simplement créé l'utilisateur "frederic" et j'y ai créé deux choses :
- le dossier sauvegarde_home_serveur/
- le dossier .ssh/ dans lequel j'ai créé le fichier authorized_keys (fichier dans lequel j'ai copié la clé publique de l'utilisateur du serveur atom, afin de ne pas avoir de mot de passe à taper à chaque exécution du script backup_home.sh).


Voilà voilà, ça ne va pas révolutionner la face du monde mais ça fonctionne !

J'en ai marre des chaines de mails !

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire
Rien que la semaine passée, j'en ai reçu deux de la part de mes contacts. Ça part toujours d'une bonne intention mais je constate que ces mails sont d'une part envoyés sans quelques vérifications basiques, et que d'autre part ils contiennent parfois plusieurs dizaines d'autres adresses mails valides.

Que ma boite mail soit spammée par des inconnus est une chose (les outils existent pour s'en prémunir).
Qu'elle le soit par mes contacts en est une autre, d'autant qu'ils le font en pensant bien faire.

Jusqu'à il y a peu, je me contentais de casser la chaine à mon niveau. Aujourd'hui pourtant, je fini par voir la chose d'une autre manière :
- La confiance que j'accorde aux mails de mes contacts (bien que variable) est généralement plus importante que celle que j'accorde à ceux d'inconnus. Je vais forcement lire tout le mail que m'envoie un ami, chose que je ne fais pas systématiquement autrement. En contre partie, mes contacts sont garants des messages qu'ils me font suivre, c'est logique.
- Il n'y a rien d'anormal à répondre au contact qui nous a fait suivre la chaine. Dans l'objet des chaines, cette possibilité n'est jamais évoquée, c'est étrange.
- Tant qu'à ce que je réponde, pourquoi ne pas parler de l'objet de la chaine ? Après tout, c'est bien mon contact qui a initié le dialogue. Il ne verra pas d'objection à ce que je lui fasse quelques remarques à propos (tant sur le fond que sur la forme de son mail).

Donc, je ne me prive plus d'indiquer qu'un mail contenant un grand nombre d'adresses mails valides est du pain béni pour celui qui en recherche (à des fins commerciales par exemple). J'effectue aussi les vérifications, souvent très simple, qui auraient dû permettre de voir qu'il s'agissait d'une fausse information (pas de date, ni d'adresse web, un argumentaire fallacieux, la garantie que ce n'est justement pas une fausse information (pour le cas où on en douterait), ...) . Il faudra que je pense pour la prochaine fois à attirer aussi l'attention de mon contact sur le fait qu'un mode de diffusion tel que la chaine de mail n'est pas assez fiable pour faire passer une information sérieuse.

Bref, il y a de fortes chances pour que je passe pour un "connard prétentieux" auprès de quelques potes et autres contacts mais j'espère plusieurs truc :
- ne plus recevoir de chaines. C'est la moindre des choses.
- éduquer mes contacts pour qu'ils puissent comprendre tout ce que relayer un mail suppose. Si mes contacts réagissent comme moi, ils liront au moins mon mail jusqu'au bout.
- dans un monde idéal, les contacts à qui j'aurai répondu feront de même à leurs propres contact qui leur feront suivre des chaines de mails (chose que je ne leur demande pas explicitement).

J'espère que je ne vais pas perdre trop de potes avec mes mails moi ^^' .
Classé dans : Divers Mots clés : aucun

42registry

Rédigé par -Fred- 4 commentaires
Internet s'est démocratisé en quelques années. D'abord réservé à des universitaires, aux militaires et à quelques entreprises su secteur, il est aujourd'hui présent dans un grand nombre de foyers et est devenu un moyen de communication privilégié. L'objet et victime en quelque sorte de son succès car il est devenu un vaste centre commercial. Cela finalement n'est ni un bien, ni un mal. C'est ainsi. Si les consommateurs sont majoritaires et y viennent uniquement pour consommer (ou vendre), c'est leur droit.

Toute fois, une communauté d'utilisateurs ne se reconnais pas ou plus dans cette manière d'utiliser internet. Les libristes, mais pas seulement, ont une vision quelque peu différente de cet outil. En effet, internet est avant tout un lieu d'échanges où chacun peux apporter sa pierre à l'édifice.

L'expérience 42 a été lancée afin de regrouper tout ceux qui ont une vision d'internet fondée sur le bien commun et le partage. Bien que ce principe soit directement emprunté aux logiciels libres, n'importe qui dans son domaine peut s'y retrouver. A titre d'exemple, avant d'être libriste, ma passion est la jonglerie et comme je le disais déjà dans cet article, ces deux choses ont en commun une certaine notion de partage et d'ouverture. L'expérience 42 veux regrouper ces contenus derrière un tld commun (tld pour Top Level Domain), le .42 . Un photographe ou un passionné d'aquariophilie peut aussi légitimement se reconnaitre dans cette approche.

Ce projet est jeune puisque lancé par quelques personnes en janvier 2010. Les premiers domaines .42 enregistrés datent du 19 décembre 2010 et on en compte aujourd'hui plusieurs centaines (1300 et quelques le 2 janvier 2011).

Contrairement aux tld classiques (.fr, .com, etc...), le .42 est d'une part un tld entièrement numérique (ce qui présente des avantages et des inconvénients) et n'est pas reconnu par l'ICANN. Ce dernier point a son importance puisque pour résoudre une adresse en .42, il faudra faire quelques petites manipulations supplémentaires.

Comme de nombreux tld, le .42 n'excepte pas n'importe qui. Pour pouvoir enregistrer un domaine en .fr vous devez par exemple habiter en France. Pour enregistrer un domaine en .42, vous devez adhérer à la charte d'utilisation. Bien entendu, il est peu probable qu'une entreprise comme amazone ou apple puisse prétendre à un domaine de ce type. Si aujourd'hui, l'acceptation ou non des demandes est à la charge d'un groupe restreint de personnes, à terme cela sera à la charge de la communauté.

Pour ceux que ça intéresse, ce blog est aussi disponible à l'adresse http://blog.sujets-libres.42.

Pour en savoir plus sur ce projet, consultez la page officielle : https://www.42registry.org/
Fil RSS des articles