Sujets-libres.fr

Informatique, logiciels libres, internet, humeurs et… le reste !

Appareil électronique cassé

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire
On pense souvent que lorsqu'une panne survient sur un produit électronique grand public, c'est qu'il est grand temps d'en changer.
Je n'adhère pas à ce point de vue car il est souvent synonyme de gaspillage.

Dernièrement, et en deux occasions, j'ai été confronté à des pannes qui auraient pu être trop rapidement être jugées comme irréparables.
Hors, dans les deux cas, il s'est avéré qu'il a été possible de réparer les appareils.

***

Le premier produit est un appareil photo numérique compact de 2005 (Konica minolta Dimage X60).
Cet appareil fonctionnait bien jusqu'alors, puis, sans doute suite à une chute de trop, le capteur ne semblait plus voir quoi que ce soit. L'accès au menu et aux anciennes photo restait néanmoins possible. Par moment, le capteur semblait de nouveau envoyer des images mais cela ne durait pas plus de quelques secondes. Cela m'a orienté vers un problème de connexion entre le capteur et la carte électronique. J'ai donc démonté l'appareil méthodiquement, bien rebranché chaque nappe, puis j'ai remonté le tout.
Après cette opération, l'appareil photo fonctionne bien de nouveau.

***

Le second produit est mon ordinateur portable datant lui de 2006 (acer aspire 3620).
Depuis un certain temps, l'appareil devenait lent après une certaine durée d'utilisation. Cela pouvait aller jusqu'au blocage de la machine. La cause du problème semblait ici être une chauffe trop importante du processeur (> 90°c avant plantage). Inutile de dire qu'une opération sollicitant un peu le processeur ne faisait qu'accélérer ce phénomène. Un premier démontage partiel de la machine n'avait cependant pas révélé de traces de poussière au niveau du ventilateur. La peur de la casse (des éléments plastique entre autre), m'avait fait m'arrêter l'opération avant le démontage complet.

Le phénomène s'étant accentué et la machine devenant vraiment inutilisable, je me suis décidé à la démonter complètement pour en savoir plus. J'ai cette fois réussi à trouver la notice de démontage de cette machine et je me suis mis à l'œuvre. Il s'avère que mon problème était bien dû à de la poussière accumulée entre le ventilateur et les fines ailettes du radiateur. Il était impossible de le voir sans démonter complètement la machine. Après nettoyage et une fois la machine remontée, l'ordinateur fonctionne de nouveau impeccablement.

***

Dans les deux cas, le problème s'est avéré être simple à diagnostiquer. Pourtant, et même si la remise en état n'a pas nécessité de changement de composant ni de lourds outillages (juste un jeu de tournevis de précision et une petite pince d'électronicien), cela n'a pas été si simple.
En effet, dans les deux cas, on se trouve face à des appareils fortement intégrés (vis très petites, nappe flex un peu partout, risque de casse élevé, montage précis des éléments entre eux...). Les risques étaient élevés, même si dans les deux cas, les appareils n'étaient de mon point de vue déjà plus fonctionnels.
Ces opérations m'ont donc demandé toutes deux un certain temps (à la louche, 2 bonnes heures pour l'appareil photo et plus encore pour l'ordinateur) ainsi qu'une bonne concentration. Une bonne vue n'est pas inutile non plus.

Pourquoi ai-je écris tout ça ?
Pour plusieurs raisons :

  • Déjà parce que je suis content de ne pas avoir cédé à la facilité en décrétant que ces appareils étaient HS.

  • La forte intégration électronique et mécanique peut décourager et, quoi qu'il en soit, rend difficile la remise en état d'un appareil dont la panne a pourtant été identifiée. Je pense qu'il est toujours bon d'essayer et si ça ne marche pas, il n'y a généralement rien à perdre. C'est une manière de se construire son expérience en la matière.

  • Autant la panne de l'appareil photo n'était pas prévisible lors de sa conception, autant celle de l'ordinateur portable l'était. Je suis donc étonné que l'accès aux ailettes de ce radiateur n'ai pas été pense pour être plus simple.



Donc, n'hésitez pas à regarder comment ça fonctionne, surtout quand ça ne fonctionne plus.
Classé dans : Divers Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot kdsiqh ?

Fil RSS des commentaires de cet article