Sujets-libres.fr

Informatique, logiciels libres, internet, humeurs et… le reste !

L'abus de requêtes inter-domaines

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire

S'il y a un truc qui me pose problème quand je navigue sur le web, c'est bien les requêtes inter-domaines. Prenez un site quelconque, et regardez la liste des domaines hébergeant les ressources nécessaires à l'affichage d'une page. On peut s'amuser à les compter si on veut (un petit "tcpdump port 53" par exemple est assez instructif). A titre indicatif, se connecter sur www.lemonde.fr nécessite d'effectuer plusieurs dizaines de requêtes DNS, pointant vers presque autant de domaines différents. Histoire de ne pas en accabler un plus qu'un autre, tout en restant dans les journaux en ligne, le constat est identique pour www.mediapart.fr , pour rue89.nouvelobs.com ou pour www.ouest-france.fr.

Sans forcement examiner dans le détail l'ensemble des domaines contactés, dans le lot on voit quand même passer beaucoup de domaines dont on sent bien qu'ils ne sont pas là pour apporter des contenus mais plutôt pour tracer l'activité des visiteurs ou pour afficher de la pub.

J'ai pris l'exemple des journaux en ligne mais bien entendu, ça ne se limite pas à eux (allez voir la page d'accueil de www.marmiton.org pour rigoler). Je constate que c'est plutôt, et de loin, la norme pour les sites un peu gros générant du trafic. Les sites plus confidentiels sont globalement plus propres de ce point de vue. Je me doute bien que les sites en question n'ont pour vocation première de pister leurs visiteurs mais ils font peut être quelque chose de plus grave : globalement ils s'en fichent, tout simplement.

Ce qui est gênant, pour l'internaute que je suis en tout cas, c'est de voir que parmi les sites abusant de ce type de pratiques, on retrouve à peu près toujours les mêmes fournisseurs de services CDN, les mêmes outils d'analyse de trafic, les mêmes régies de pub. Indépendamment c'est sûr rien à signaler car il n'y a pas d'entente à proprement parler entre les gestionnaires des sites en question mais à grande échelle, ils font tous les mêmes choix et créent ainsi, sans vraiment s'en rendre compte, de la centralisation.

Quand on met en place un outil sur son site, on se doit de prendre en compte tout les aspects de l'outil en question. Les gestionnaires de ces sites sont peut être entre l'enclume et le marteau car ils doivent composer avec des contraintes économiques et probablement tout un tas d'autres choses. Pour autant, ils sont les premiers responsables du pistage des internautes car ce sont eux, chacun dans leur coin mais quand même tous ensemble finalement, qui placent la majeure partie des sondes pour le compte des gros silos de données.

C'est principalement pour cette raison que j'utilise le plugin request policy dans firefox. Ça ne résoud pas tout, loin de là mais ça permet de faire un peu le ménage. A l'usage, je dois quand même régulièrement autoriser l'accès à tel ou tel CDN pour voir les contenus sur tel ou tel site. En de rares occasions, je constate même que pour accéder aux contenus de certains sites il faut autoriser l'accès à un grand nombre de domaines depuis tel autre domaine, ce qui est déplaisant car j'ai parfois l'impression que ça ne s'arrête pas.

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot dqne ?

Fil RSS des commentaires de cet article