Sujets-libres.fr

Informatique, logiciels libres, internet, humeurs et… le reste !

Sans déconner, ça sert à quoi l'IP publique dynamique au fait ?

Rédigé par -Fred- 4 commentaires
Je présume que 99,9% des internautes s'en foutent. Pour les autres, je parle des adresses IPv4 attribuées par les FAI à leurs abonnés. Ces adresses IP, puisque que l'on parle d'adresses publiques, identifient à chaque fois une et une seule machine sur le vaste internet. En ce sens, c'est une ressources rare d'internet. Cette ressource est épuisable et justement, on y arrive doucement. Bon, il y a bien IPv6 mais peu de monde s'y est mis et on trouve trop peu de ressources pratiques à ce sujet là.
Les FAI donc sont libres d'attribuer ces adresses IPv4 comme bon leur semble. Soit de manière fixe, c'est à dire définie une fois pour toute pour un abonné, soit de manière dynamique. Dans ce cas, l'adresse IP de l'abonné change régulièrement (toutes les 24h et à chaque déconnexion du modem par exemple).

Bref, j'ai eu beau chercher mais les avantages actuels de l'IP dynamique ne me sautent pas aux yeux. Alors bien sûr, tant qu'on se limite en gros à consulter son compte facebook, l'IP fixe n'apporte rien de plus. Comme pour la télévision ou n'importe quel réseau de diffusion, il est inutile d'indiquer au diffuseur votre position puisque le contenu passe à sens unique.
Par contre quand on commence à faire d'internet, avoir une IP dynamique c'est comme se trainer un boulet. Quand je pense à internet, je pense au vrai, celui où on se connecte directement à la machine du copain pour discuter avec lui par exemple.

Avantages de l'adressage IP dynamique


Pour l'abonné

J'ai cherché, je le jure, mais je n'ai rien trouvé de sérieux.
J'ai bien lu que ne pas avoir d'adresse IP fixe permettait de se prémunir contre certaines attaques. Reste que si une machine est vulnérable lorsqu'elle est durablement visible à la même adresse sur internet, c'est qu'il y a un vrai problème ailleurs au niveau de la configuration de cette machine.
Pour le FAI

Clairement, on optimise ainsi la gestion de la ressource. Si le modem de l'abonné est à l'arrêt, l'abonné ne se voit pas attribué d'adresse IP.
Je ne sais pas pour vous mais du temps où j'avais une connexion 56k, mon FAI me vendait du temps de connexion. J'avais de mémoire un abonnement à 20h/mois et de fait mon modem était plus souvent éteint qu'allumé. Depuis plusieurs années maintenant, les connexions bas débit ont laissé la place aux connexions permanentes (ADSL, câble, fibre...) facturées souvent à peu près 30€. Enfin, les gros FAI se sont mis à tous proposer des offres triple play (internet, téléphone, télévision). Dans ces conditions, les box opérateurs doivent rester allumées 24h/24 pour remplir pleinement leur rôle. Je me demande s'il reste grand chose à optimiser à l'heure actuelle en terme d'affectation d'adresses IP...

Inconvénients de l'adressage IP dynamique


Pour l'abonné

Pour ce qui suit, je m'autorise une analogie. Sur le principe, la comparaison me semble pertinente mais ça s'arrête là. Il est évident que la gravité des deux situations n'est en rien comparable.
Dans la vraie vie, quelqu'un qui n'as pas d'adresse fixe est un Sans Domicile Fixe. Pour le joindre, soit on le croise à un moment donné et on connait donc son adresse du moment, soit... ben je ne sais pas. C'est plus simple d'être joignable lorsque l'on dispose d'une adresse fixe.
Sur internet, c'est à peu près la même chose. On peut me joindre à tout moment si on connait mon adresse IP. Ceci dit, si mon adresse change toutes les 24h, ça va compliquer la tâche à ceux qui viendront me dire bonjour sur ma machine par exemple. L'abonné doté d'une malheureuse IP dynamique devra donc passer par des services tiers et rajouter un bout de configuration sur sa machine pour être joignable via un nom de sous-domaine fixe.
Pour le FAI

Les fournisseurs d'accès internet on l'obligation légale de dire à qui de leurs abonnés était attribuée une adresse IP à un instant "t" pendant un an si une autorité leur demande. A la louche, et pour une adresse IP variant toutes les 24h, ça représente 365 fois plus de données à conserver pour le FAI en question. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, je vous le demande.

Le mot de la fin


Je n'ai toujours pas ma réponse. En général, et à ce que j'ai pu lire, les gens se posent la question inverse.
Donc, je cerne bien les inconvénients mais les avantages restent pour moi une énigme. Si vous qui me lisez avez une explication ou un bout de réponse pour moi, n'hésitez pas.

4 commentaires

#1  - gege2061 a dit :

Pourquoi distribuer des IP variables ? Pour faire payer l'option IP fixe tout simplement... Dans le cas d'Orange, à 18€ l'option, ce serait dommage de s'en priver. Bizarrement l'option est activable sur demande pour les comptes pro (sans frais supplémentaire).

#2  - -Fred- a dit :

On trouve un peu de tout concernant l'IP fixe pour les particuliers selon le FAI. Parmi les gros, seul Free la propose sans supplément. Orange la facture quasiment au prix d'un abonnement (ce que je trouve honteux) et si je ne dis pas de bêtise, Neuf comme Alice ne la propose tout simplement pas à leurs abonnés. Pour les autres gros du secteur, je ne suis pas allé vérifier mais ça ne doit pas être beaucoup mieux.

Le mystère reste entier concernant l'utilité actuelle des IP publiques dynamiques.

#3  - Tanéléo a dit :

Pour les FAIs, aucune idée. J'aimerais bien en connaître la raison également. Peut-être comme le dit gege2061 que c'est uniquement pour facturer l'IP publique. Peut-être aussi que ça demande trop de mises à jour de leur côté niveau gestion (héritage pre-ADSL). Peut-être qu'ils se préparent à la pénurie, et que l'IP dynamique permet de les faire tourner (mais avec les box, on est tout le temps connecté). Peut-être qu'ils se réservent pour le passage à l'IPv6 et qu'ils passeront à l'IP fixe à ce moment là.

Pour les particuliers, un des avantages est de ne pas être trop traçable, par les régies pub par exemple mais pas seulement (fait une recherche Google ou Seeks sur une IP pour comprendre le problème).

#4  - -Fred- a dit :

L'héritage pré-ADSL me semble être aussi la seule raison à peu près plausible. C'est bancal mais les gens s'en foutent alors pourquoi changer ?

Je ne suis même pas certain que les régies publicitaires se servent de l'adresse IP pour afficher des contenus ciblés. Même en IP publique dynamique, je me retrouve inondé de pubs sur des produits que j'ai consulté sur des sites marchants (sans même parler du traitement que google fait de mes requêtes).

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article