Sujets-libres.fr

Informatique, logiciels libres, internet, humeurs et… le reste !

Quelques bonnes pratiques sur internet

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire
Chaque outil demande, pour être utilisé efficacement, à ce que l'on apprenne à s'en servir. Plus l'outil est puissant, plus la période d'apprentissage est longue. Hormis quelques inconscients, il ne viendrait à personne l'idée de conduire une voiture sans avoir son permis (oui, bon, on me dit qu'il y en a plus que quelques uns). C'est un outil qui demande un apprentissage formalisé et un examen qui on validera cet apprentissage. C'est utile à la fois parce qu'il faut s'assurer que l'apprenant a la maîtrise du véhicule et parce que chaque usager de la route doit connaître et surtout appliquer les mêmes règles pour que ça marche.

Internet est un outil infiniment plus puissant qu'une voiture dans le sens où le nombre de ses usages ne cesse de grandir chaque jour. Il n'y a pourtant pas de permis à passer pour l'utiliser. Je ne suis pas nécessairement pour un permis à proprement parler mais je le note simplement. En clair, l'apprentissage se fait sur le tas. La seule chose qui me "gonfle", c'est l'idée selon laquelle c'est tellement simple qu'il n'y a pas matière à formation, qu'en quelques clics de souris n'importe qui peut tout y faire (note : j'ai failli écrire n'importe "quel idiot" mais je ne l'ai pas fait... Ah, merde, je l'ai dit).

Plutôt que de râler dans le vide, j'ai eu envie d'être un peu plus constructif.


Combattre la centralisation d'internet et rechercher le pluralisme de l'information


Ça devrait être une évidence, facilitée en cela qu'internet par rapport à la vie réelle offre un plus grand nombre de sources et que son rôle est justement de faire passer de l'information. Le pluralisme est nécessaire que ce soit dans l'actualité générale ou dans un domaine particulier. Internet n'a pas de centre. Pourtant certains tendent de fait à en devenir. L'internaute n'a rien à gagner s'il laisse quelques sociétés avoir une influence trop grande sur le vaste internet. C'est aussi valable pour les sites non commerciaux.
- Google, via son moteur de recherche, a par la force des choses droit de vie ou de mort sur certains sites.
- la vraie richesse de Facebook, ce ne sont pas ses nombreuses applications. Ce sont toutes les données personnelles que ce site peut collecter avec votre consentement et qu'elle est libre de monnayer ensuite.
- wikipedia est devenu une référence mais ça ne veut pas dire que toutes les connaissance de l'homme s'y trouvent, ni que ce qui y est déjà soit correct.

Gérer ses marque-pages


L'outil de base de tout navigateur qui se respecte. Les sites que je consulte plus ou moins régulièrement sont dans mes marque-pages. Pourquoi faire appel à un moteur de recherche si on sait déjà exactement où on veut aller ?

Comportement et usage général


Aussi idiot que cela puisse paraître, il n'y a pas un comportement à adopter sur internet et un autre dans la vie "réelle".
- par défaut, on y est pas anonyme. Ça veut dire que potentiellement, on peut être poursuivit pour ses propos sur un site, un forum ou tout ce qu'on veut.
- Il n'y a pas de raison de faire plus confiance aux gens sur internet qu'ailleurs. Toutes le données que vous renseignez à votre sujet, dans votre profil de réseau social, sur les forum, etc... sont potentiellement réutilisables par des tiers. Bizarrement, les gens ont moins de tabous devant leur écran que IRL (In Real Life -> dans la vie réelle). Les recruteurs ne s'y trompent pas et peuvent être amenés à faire une petite recherche à votre sujet si votre CV tombe entre leurs mains.
- de temps en temps, ça ne fait pas de mal de faire une petite recherche sur soit dans plusieurs moteurs de recherche. Leur utilisation est ici très pertinente.
- garder un esprit critique en tout circonstance (en règle générale, un cerveau normal en état de marche suffit amplement). Ça permet d'éviter les arnaques, de faire suivre de hoax, de ne pas alimenter de troll inutilement, etc...

Poser les bonnes questions


Ça n'a l'air de rien mais c'est essentiel. Voilà un guide trouvé sur Linux-France.org : comment poser une question de manière intelligente
Bien entendu, il est applicable dans bien des domaines.

"Si ça n'existe pas, c'est qu'il faut que je le crée"


Le jour où on rentre dans cette démarche, c'est qu'on commence à comprendre à quel point l'outil "internet" est puissant. Le processus est important car on passe du statut de consommateur d'internet à celui d'acteur de ce même internet. Ça ne donne pas de droit supplémentaire mais ça compte. La nature de sa création est libre puisque forcement liée à un contexte précis. Blog, forum de discussion, logiciel, service, objet artistique... peu importe finalement car l'essentiel est ailleurs !

Auto-hébergement


Ou tout l'art de construire son petit bout d'internet avec son matériel et ses données. Je ne vais pas m'étendre dessus ici car il y a un tutoriel en cours de rédaction sur ce blog à ce propos.

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article