Sujets-libres.fr

Informatique, logiciels libres, internet, humeurs et… le reste !

Perception du concept de Hacker

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire
Comme souvent, je fulmine en lisant certains articles ou d'autres contenus. Je ne me considère pas comme un Hacker (tout juste un peu bidouilleur quand je trouve un sujet intéressant) mais j'aime utiliser les bons mots quand c'est possible. Justement, le mot "Hacker" est de plus en plus utilisé mais à mesure qu'il se démocratise, son sens change parfois radicalement.

Le déclencheur a été cette petite news sur le site "sur-la-toile.com" et les quelques réactions qui suivent.
Alors, non, le Hackers ne sont pas malfaisants comme semblent le penser certains. Il est vraiment difficile de faire comprendre qu'il n'y a pas une idée de bien ou de mal derrière ce mot, tout comme l'activité des Hackers n'est pas limitées à la sécurité informatique (même si ce domaines est déjà vaste).
Les Hackers ont tous un point commun : l'envie d'améliorer un système (si possible de manière élégante et ou amusante). Si l'amélioration passe par le contournement d'un système de sécurité comme c'est le cas dans la news au sujet de la PS3, le vrai problème est selon moi qu'il y ai parfois un système de sécurité à casser là où il n'est pas nécessaire.

Ce matin, je suis tombé sur ça. Je ne suis pas abonné au Monde.fr donc impossible d'y laisser mon commentaire. De plus, je vais résumer l'idée de l'article car il est possible qu'il ne reste pas disponible très longtemps (toujours pour les non abonnés) :
"Il faut une certaine éthique à la communauté Hacker", voilà le message que livre Mr Eric Freyssinet (responsable des projets cybercriminalité à la direction générale de la gendarmerie nationale) lors de son discourt d'ouverture au hackito ergo sum/. Mmmmm.... voilà qui est étrange car par définition vous êtes un Hacker si vous suivez justement l'éthique propre aux Hackers -> http://fr.wikipedia.org/wiki/Hacking. J'ai dans l'idée que ceux à qui il faut apprendre l'éthique Hacker ne sont pas à proprement parler des Hackers (ce qui ne les privent pas de nombreux points communs avec les Hackers). Pourquoi, alors, les appeler ainsi ? Ne serait-il pas plus judicieux de qualifier ceux à qui il faut inculquer une éthique avec un autre nom ? Ce mot est devenu un fourre tout au fil du temps, même pour les spécialistes visiblement.

Justement, je retrouve cette confusion y compris au niveau de mes cours de sécurité et réseaux en ce moment. Le mot Hacker et le mot Pirate sont utilisés pour désigner exactement la même chose. Je comprend que le mot Hacker soit utilisé pour désigner un attaquant ayant fait preuve d'une certaine ingéniosité (encore une fois, la notion de bien ou de mal est à prendre à part). Par contre, il est injuste d'employer ce terme pour désigner une personne utilisant juste un réseau de botnet à des fins répréhensibles. Dans ce cas là, je parlerais de Pirate bien que ne soit pas tout à fait certain que ce soit encore le meilleur terme.

Irions nous dire que les serruriers sont forcement des cambrioleurs, ou l'inverse ? Non, parce que l'un n'entraine pas l'autre, aussi simplement que ça...

Arrêtons donc d'employer ce mot à tord et signalons le quand il l'est.

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article